LES CONTES D’HOFFMANN

Jacques OFFENBACH (1819 -1880)
Les Contes d’Hoffmann

Marc Minkowski Direction musicale

Dates et lieux

1er septembre 2018, 19h : Die Glocke, Musikfest, Brême, Allemagne
25 novembre 2018, 17h : Festspielhaus, Baden Baden, Allemagne

Durée : 3h de musique + 2 entractes

Mise en espace surtitrée

Distribution

Distribution Brême :
Hoffmann Leonardo Capalbo
Stella – Antonia – Olympia – Giulietta Jessica Pratt
La Muse – Nicklause Aude Extremo
Lindor – Coppelius – Miracle – Dapertutto Robert Gleadow
Andrès – Cochenille – Pitichinaccio – Frantz Mathias Vidal
Spalanzani – Nathanael Christophe Mortagne
Crespel – Luther Jean-Vincent Blot
Schlémil – Hermann Thomas Dolié
Mère Antonia – Voix de la tombe Aurélia Legay

Distribution Baden Baden :
Hoffmann Charles Castronovo
Stella – Antonia – Olympia – Giulietta Olga Peretyatko
La Muse – Nicklause Aude Extremo
Lindor – Coppelius – Miracle – Dapertutto Lucas Pisaroni
Andrès – Cochenille – Pitichinaccio – Frantz Mathias Vidal
Spalanzani – Nathanael Christophe Mortagne
Crespel – Luther Jean-Vincent Blot
Schlémil – Hermann Marc Mauillon
Mère Antonia – Voix de la tombe Aurélia Legay

Les Musiciens du Louvre
Direction musicale Marc Minkowski
Assistant musical Laurent Couson
Chef de chant Nathalie Dang
Philharmonia Chor Wien
Mise en espace Romain Gilbert

Présentation

Les contes fantastiques d’E.T.A Hoffmann (1776–1822) sont traduits pour la première fois en français au début des années 1850. D’emblée, leur auteur fascine. Musicien de talent doublé d’un poète de génie, fumeur et buveur invétéré, il se fond avec ses personnages.
Jules Barbier et Michel Carré – les futurs librettistes du Faust de Gounod – le mettent en scène à travers trois histoires d’amour inspirées de ces contes que Jacques Offenbach applaudit en 1851 à l’Odéon.
Un quart de siècle plus tard, Jules Barbier transforme son texte de théâtre en livret d’opéra et Offenbach en tire l’une de ses partitions les plus virtuoses. Qui ne connait pas la « Barcarolle »? Le compositeur et violoncelliste allemand décèdera quelques mois avant la création de ses Contes d’Hoffmann le 10 février 1881 à l’Opéra Comique. Mais leur succès (100 représentations en 10 mois) ne se démentira plus.
Marc Minkowski a dirigé Les Contes d’Hoffmann en 2003 à l’Opéra de Lausanne, en 2005 à l’Opéra de Lyon puis en 2012 à la Salle Pleyel de Paris.

Plus de photos

.

La presse en parle

Plus de détails