Rendez vous début septembre pour une saison 2015-16… exceptionnelle !

DSC_5534-recadré réduite

38 degrés, un 16 juillet, lendemain de la dernière d’Alceste à Garnier… il est temps de vous souhaiter à tous un bel été !
En vous donnant rendez-vous début septembre pour lancer la saison 2015-2016.
Celle qui s’achève a été mouvementée. La prochaine s’annonce radieuse. Et osons le dire, exceptionnelle !

En voici un avant goût :

Dès le 7 septembre, Marc Minkowski s’installera à Garnier pour un mois. Il dirigera ses Musiciens du Louvre dans Platée mis en scène par Laurent Pelly avec Florian Sempey, Julie Fuchs, Julien Behr…
Le Chef reviendra à Grenoble fin novembre pour Tact et Tempo, un spectacle équestre imaginé avec le cavalier acrobate Manu Bigarnet. Sous un chapiteau à la MC2, les chevaux évolueront sur des œuvres d’Edvard Grieg, Benjamin Britten, mais aussi de Jimi Hendrix…
En février, vous pourrez écouter ce fameux programme Mendelssohn que nous avions du annuler suite au retrait de la subvention.
En juin, le Chef et ses musiciens vous ont concocté une pépite dont vous on vous réserve la surprise, pour enchanter votre rentrée.

Entre-temps, Les Musiciens du Louvre Grenoble auront sillonné l’Isère avec 5 (très très beaux) programmes dirigés par les solistes de l’ensemble. Et l’Europe, et la capitale, sous la baguette de leur Chef. Cela aussi, nous vous le dévoilerons en détail à la rentrée.

L’idée était juste de vous donner un avant-goût. Et de vous rassurer.

Non, la nomination de Marc à Bordeaux n’est pas la fin des Musiciens du Louvre. Plutôt le début d’un nouveau projet. Toujours sous la houlette de son Chef Fondateur, l’Orchestre restera ancré en Isère et continuera à rayonner en France et à l’étranger. Avec une programmation plus que jamais ambitieuse et variée.
Pour votre plus grand plaisir, car c’est notre objectif !

Marc Minkowski Directeur de l’Opéra National de Bordeaux à partir de juin 2016

Marc Minkowski © Marco Borggreve

Marc Minkowski a été choisi par Alain Juppé, maire de Bordeaux, Fleur Pellerin, ministre de la culture et de la Communication et Laurence
Dessertine, Présidente de l’Opéra National de Bordeaux, pour diriger l’Opéra National de Bordeaux.
Il succèdera à Thierry Fouquet au mois de juin 2016 lorsque ce dernier partira à la retraite.
Une nouvelle casquette pour le chef fondateur exigeant et éclectique des Musiciens du Louvre Grenoble qui mettra en place, pour son orchestre, une organisation associant des Chefs et des artistes invités.

Mozart, la nuit à Dieulefit samedi 4 juillet 2015 à 19h

Mozart, la nuit - 7.12.2014 - Auditorium O. Messiaen©www.levetchristophe.fr

Après 25 concerts qui tous ont fait salle comble de Tullins à Montbonnot en passant par Les Adrets et récemment Rives et Saint-Vincent-de-Mercuze, Mozart, la nuit est joué pour la dernière fois cette saison samedi 4 juillet à 19h au Parc de la Baume dans le cadre de Saoû chante Mozart.

Flûte solo de l’Orchestre, Florian Cousin dirige la soprano Claire Delgado-Boge et les musiciens. Au programme, des airs extraits d’opéras (Les Noces de Figaro, La Clémence de Titus, Asciano in Alba) et des pièces instrumentales célèbres (Sérénade nocturne KV 239…) qui toutes évoquent le thème de la nuit.
Magiques et poétiques, les nuits de Mozart sont drôles aussi, comme l’illustre sa Petite musique de nuit KV 525, devenue l’une des œuvres les plus jouées au monde.
Tarifs : 32€, 26€, 9€
Réservations : 04 75 41 00 18

Paris-Wien 1800, les 2,3 et 4 juillet en Isère

25. PARIS-WIEN 1800.jpg

Retrouvez les Musiciens du Louvre Grenoble le 2 juillet à 21h au château de Vaulserre, le 3 juillet à 20h30 à l’église Saint-Martin de Cordéac, le 4 juillet à 16h à la chapelle Saint-Jean-le-Fromental de Dionay.

Au programme de ces concerts organisés dans le cadre des Allées Chantent  : un panorama éclectique du quatuor pour flûte à l’époque classique.

Vous entendrez Mozart bien sûr mais aussi Haydn, autre grand viennois à qui le premier dédicace en 1785 ses 6 quatuors Op.10.

En remerciement, Haydn dira du jeune virtuose  qu’il  » est est le plus grand compositeur qu(‘il) connaisse, en personne et de nom. »

Autres compositeurs à l’honneur :

Devienne, surnommé le « Mozart français » et beaucoup joué au 18e siècle.

L’allemand Fiorillo, musicien au sein du Concert Spirituel puis altiste du Quatuor Salomon à Londres où il rencontre Haydn, alors chef des « Salomon Concerts ».

Et Pleyel, viennois naturalisé français,  étudiant de Joseph Haydn, qui deviendra l’un des compositeurs les plus populaires et les plus joués d’Europe autour de 1800.

Entrée libre.