Mozart, la nuit à Dieulefit samedi 4 juillet 2015 à 19h

Mozart, la nuit - 7.12.2014 - Auditorium O. Messiaen©www.levetchristophe.fr

Après 25 concerts qui tous ont fait salle comble de Tullins à Montbonnot en passant par Les Adrets et récemment Rives et Saint-Vincent-de-Mercuze, Mozart, la nuit est joué pour la dernière fois cette saison samedi 4 juillet à 19h au Parc de la Baume dans le cadre de Saoû chante Mozart.

Flûte solo de l’Orchestre, Florian Cousin dirige la soprano Claire Delgado-Boge et les musiciens. Au programme, des airs extraits d’opéras (Les Noces de Figaro, La Clémence de Titus, Asciano in Alba) et des pièces instrumentales célèbres (Sérénade nocturne KV 239…) qui toutes évoquent le thème de la nuit.
Magiques et poétiques, les nuits de Mozart sont drôles aussi, comme l’illustre sa Petite musique de nuit KV 525, devenue l’une des œuvres les plus jouées au monde.
Tarifs : 32€, 26€, 9€
Réservations : 04 75 41 00 18

Paris-Wien 1800, les 2,3 et 4 juillet en Isère

25. PARIS-WIEN 1800.jpg

Retrouvez les Musiciens du Louvre Grenoble le 2 juillet à 21h au château de Vaulserre, le 3 juillet à 20h30 à l’église Saint-Martin de Cordéac, le 4 juillet à 16h à la chapelle Saint-Jean-le-Fromental de Dionay.

Au programme de ces concerts organisés dans le cadre des Allées Chantent  : un panorama éclectique du quatuor pour flûte à l’époque classique.

Vous entendrez Mozart bien sûr mais aussi Haydn, autre grand viennois à qui le premier dédicace en 1785 ses 6 quatuors Op.10.

En remerciement, Haydn dira du jeune virtuose  qu’il  » est est le plus grand compositeur qu(‘il) connaisse, en personne et de nom. »

Autres compositeurs à l’honneur :

Devienne, surnommé le « Mozart français » et beaucoup joué au 18e siècle.

L’allemand Fiorillo, musicien au sein du Concert Spirituel puis altiste du Quatuor Salomon à Londres où il rencontre Haydn, alors chef des « Salomon Concerts ».

Et Pleyel, viennois naturalisé français,  étudiant de Joseph Haydn, qui deviendra l’un des compositeurs les plus populaires et les plus joués d’Europe autour de 1800.

Entrée libre.

Encore 6 représentations d’Alceste à l’Opéra Garnier du 1er au 15 juillet 2015

Alceste - juin 2015 à l'Opéra Garnier © RG

À l’affiche de l’Opéra Garnier depuis le 16 juin, Alceste (Gluck) est joué jusqu’au 15 juillet pour encore 6 représentations. 6 occasions de voir cette œuvre magistrale dans la mise en scène « sobre et crayonnée par le duo Olivier Py/Minkowski. (…) Tout est beau, mesuré, limpide, donc dans ce Alceste entièrement chantée, où rien ne choque ni ne dépasse. La craie s’efface en ballet minimal, dans un graphisme fragile, changeant et beau (…) » écrit Toutelaculture.com.
En attendant de voir le tableau noir, quelques photos sont à découvrir sur mdlg.net

Photo © RG

Mozart, la nuit samedi 27 juin à 15h à l’Église de Rives et 20h30 à celle de Saint-Vincent-de-Mercuze

Florian Cousin © Sylvain Faisan

Pour ceux qui n’ont pas eu l’occasion d’écouter Mozart, la nuit la saison dernière, vous aurez deux chance de vous rattraper demain :
- à 15h à l’Église de Rives avec la chorale Canta’Rives,
- à 20h30 à l’Église de Saint-Vincent-de-Mercuze avec La Manfredina.

Extraits des Noces de Figaro, de la Sérénade nocturne ou de la célébrissime Petite Musique de Nuit… le programme, envoutant, réunit des œuvres de Mozart qui toutes, évoquent la magie de la nuit.

Le flûtiste Florian Cousin dirige depuis son instrument l’Orchestre et les chanteurs.

Régulièrement l’Orchestre partage la scène avec des chorales locales dans le cadre de son soutien à la pratique amateure. La saison dernière, Mozart, la nuit avait ainsi été donné dans 23 salles isèroises, de Tullins à Montbonnot en passant par Les Adrets, avec les chorales Chante-Bièvre, Falala, Belledonne ou Crescendo…

« À la vue de la recherche de perfection lors de la répétition samedi 13 juin, le groupe vocal rivois a atteint les niveaux de l’excellence » écrit Le Dauphiné Libéré (le 15 juin).