MESSE EN UT

© Tim Dunk

Georg Friedrich HANDEL (1685-1759)
Ode auf St. Caecila – Kv 592 (version de Mozart)

Wolfgang Amadeus MOZART (1756-1791)
Grande messe en ut mineur – Kv 427

Marc Minkowski Direction musicale

Dates et lieux

13 décembre 2018, 20h00 : Victoria Hall, Genève
15 décembre 2018, 20h30 : Philharmonie, Paris
18 décembre 2018, 20h30 : MC2, Grenoble
20 décembre 2018, 20h00 : BOZAR, Bruxelles
22 décembre 2018, 14h : Concertgebouw, Amsterdam

Durée : 1h40

Distribution

Soprano Ana Maria Labin
Soprano Ambroisine Bré
Alto Owen Willetts
Ténor Stanislas de Barbeyrac
Basse Norman Patzke

Ripieno:
Soprano Constance Malta-Bey
Soprano Léa Frouté
Soprano Sophie Garbisu
Alto Marie-Andrée Bouchard-Lesieur
Ténor François Pardailhé
Ténor Lisandro Nesis
Basse Antoine Foulon
Basse Sydney Fierro

Les Musiciens du Louvre
Direction Marc Minkowski

Présentation

Handel compose l’Ôde à Sainte Cécile, à la gloire de la sainte patronne des musiciens, en 1739. Les arias virtuoses, l’orchestration éclatante et l’omniprésence des chœurs font de cette pièce baroque l’une des plus émouvantes. Mozart la réorchestre entre 1788 et 1790. Notamment, il ajoute des clarinettes, qui n’existaient pas du temps de son prédécesseur.
En 1783, Mozart compose La Messe en ut mineur, pour remercier Dieu d’avoir épouser Constanze. La pièce ne sera jamais achevée mais, contrairement au célèbre Requiem dont les dernières pages ont été écrites par deux élèves de Mozart, l’intégralité de la partition est de sa plume.

Plus de photos

.

La presse en parle

Plus de détails