Classica, novembre 2011 – décembre 2012

WebmasterRevue de Presse

Sortie du DVD d’Alcina « A la tête des ses Musiciens du Louvre Grenoble, Marc Minkowski rappelle quel interprète privilégié de Handel il demeure, capable de s’abandonner dans les moments les plus lyriques et d’animer le plateau quand gronde la tempête. Ce spectacle fit grand bruit la saison dernière marquant la première venue d’un orchestre baroque dans la fosse du Wiener … Lire l’article

Les Affiches de Grenoble, avril 2011

WebmasterRevue de Presse

Cycle Schubert – La preuve par neuf à propos de la Symphonie Inachevée : « Les motifs s’y répondent avec une logique imparable, chaque voix trouvant sa place dans un e?quilibre sonore parfait; les instruments anciens accentuent le tragique des tutti, les triple piano touchent à l’imperceptible transparence. Deux mouvements suffisent à jeter l’auditeur dans un drame existentiel d’ou? est exclue toute … Lire l’article

Le Dauphiné Libéré, janvier 2011

WebmasterRevue de Presse

Une fougueuse « Neuvième » de Beethoven « Face aux périls de l’entreprise et à la tête d’une imposant dispositif orchestral et choral, Marc Minkowski offre une version qui ne manque pas de souffle. Quand bien même accélère-t-il résolument les tempos, l’intégrité de la structure demeure. » (Jean Reverdy, Le Dauphiné Libéré, Janvier 2011)

Les Affiches de Grenoble, janvier 2011

WebmasterRevue de Presse

Beethoven : Ode à la joie « L’année commence bien pour les mélomanes, du moins le temps d’un concert. Marc Minkowski a offert à un public avide de bonnes résolutions une vision galvanisante de la 9ème Symphonie de Beethoven, rassemblant sous sa baguette son orchestre des Musiciens du Louvre – Grenoble en grande formation, quatre amples solistes wagnériens et un nombre … Lire l’article

Emsdettener Volkszeitung, janvier 2011

WebmasterRevue de Presse

Minkowski und Beethovens Neunte « Minkowski, spécialiste de Handel et Gluck, a livré une version peu commune du chef d’oeuvre de Beethoven, l’Hymne à la fraternité européenne. Son interprétation n’a toutefois pas manqué de passion ni de dévouement, et sa direction dynamique, étonnamment plus relâchée, nous a fait entendre une véritable « Ode à la joie ». » (Julia Gass, Emsdettener Volkszeitung, Janvier 2011) … Lire l’article