Quatuors pour flûte Mozart / Haydn

 Wolfgang Amadeus MOZART (1756-1791)
Quatuor avec flûte en do majeur KV Anh. 171
Quatuor avec flute en la majeur KV 298

Joseph HAYDN (1732-1809) 

Divertimento pour violon, alto et violoncelle en si bémol majeur Hob.V : 8

Wolfgang Amadeus MOZART (1756-1791)
Quatuor avec flûte en ré majeur KV 285

Dates et lieux

17 février 2017, 20h30 : Salle du cinéma-théâtre Eden, Crest
11 mai 2017, 20h30 : Château du Touvet, Le Touvet
28 juin 2017, 20h30 : Salle Vauban, Fort Barraux

Distribution

Les Musiciens du Louvre
Violon, Thibault Noally
Alto, Nicolas Mazzoleni
Violoncelle, Élisa Joglar
Flûte, Jean Brégnac

Présentation

Qui a dit que Mozart n’aimait pas la flûte ? Il a composé pour cet instrument deux concertos, un autre pour flûte et harpe, un opéra et quatre quatuors, dont trois sont joués ici pour les Restos du Cœur.

Composé vers 1781, le Quatuor en do majeur KV 171 marque le début de la période viennoise de Mozart. Son second mouvement, un thème à variations, reprend le sixième de la Sérénade en si bémol majeur KV 361 dans un style enlevé.

Dans le Quatuor en la majeur KV 298, Mozart s’amuse à emprunter des airs à d’autres compositeurs. L’Andantino est une série de variations sur un thème de Hoffmeister. Le menuet s’inspire d’une chanson populaire française, tandis que, dans le troisième mouvement, l’on reconnait l’air de l’opéra Le Gare generose de Paisiello.

Écrit en 1777 à Manheim, le Quatuor en ré majeur KV 285 évoque le style galant. Comme dans un concerto, la flûte joue le rôle de soliste, et les trois cordes, celui de l’orchestre accompagnateur. Le deuxième mouvement est écrit en si mineur, une tonalité rare chez le compositeur, qui teinte l’œuvre de nostalgie.

Plus de photos

La presse en parle

Ce qu'ils en disent

« Très beau concert qui a beaucoup plu. Merci. » Un spectateur, le 17 février 2017 à Crest

Plus de détails