Petites Noces de Figaro

© Pierre Carre

Wolfgang Amadeus MOZART (1756-1791)
Extraits des Nozze di Figaro

Ouverture
Figaro – Suzanna : « Cinque… dieci…venti… »
Figaro – Suzanna : « Se a caso madama la notte ti chiama »
Figaro : « Se vuol ballare signor Contino »
Intermède
Cherubino : « Voi che sapete che cosa è amor »
Figaro : « Non piu andrai farfallone amoroso »
Intermède
Suzanna : « Venite inginocchiatevi »
Final acte II
Conte – Suzanna : « Crudel! perché finora »
Conte : « Perfidi ! »
Barbarina : « L’ho perduta »
Intermède
Suzanna : « Deh vieni non tardar »
Final acte IV
Chœur « Ricevete o padroncina »*

 

Dates et lieux

14 janvier 2021, à 20h30 : Agora, Saint-Ismier
10 juin 2021, à 20h30 : Église Saint-Martin, Seyssins

Durée : 1h10

Distribution

Soprano Judith Fa
Baryton Laurent Deleuil

Les Musiciens du Louvre
Violon Laurent Lagresle
Violon Geneviève Staley-Bois
Alto Nicolas Mazzoleni
Violoncelle Aude Vanackère

Mise en espace, Sybille Wilson

Présentation

Mozart compose Les Noces de Figaro en 1786, d’après le livret de Lorenzo Da Ponte.

Près de Séville, à la fin du XVIIIe siècle, Suzanne, camériste de la Comtesse Almaviva, et Figaro, valet du Comte, préparent leurs noces. Leur bonheur est perturbé par le Comte qui cherche à séduire Suzanne, et la gouvernante Marceline, amoureuse de Figaro.
Sous l’apparence d’une farce, l’œuvre est une satire féroce de la noblesse.

Cette œuvre marque le début de la longue collaboration de Mozart et Da Ponte. L’année suivante, est créé Don Giovanni, puis en 1790, Così fan tutte.

Depuis trois ans, Les Musiciens du Louvre relisent la trilogie sous la direction de Marc Minkowski dans une mise en scène d’Ivan Alexandre à l’Opéra Royal de Versailles.
Ce programme de musique de chambre fait écho à ce projet majeur.

Sur scène, vous entendrez la soprano Judith Fa et le baryton Laurent Deleuil, deux diplômés du Conservatoire d’Amsterdam.

A écouter

Plus de photos

.

La presse en parle

Plus de détails