Gémellité tragique : Castor & Pollux

MDLG Actualités 1 Comment

Castor et Pollux est un opéra (tragédie lyrique) de Rameau créé en 1737 à Académie Royale de musique de Paris sur un livret de Gentil-Bernard. Castor et Pollux sont deux frères jumeaux, l’un mortel l’autre immortel, amoureux tous deux de Télaïre qui n’aime que Castor, tué au combat au début de l’œuvre. Malgré l’intervention de Jupiter, le seul moyen pour que Castor vive, serait que son frère prenne sa place aux Enfers. Pollux, ne parvenant pas à obtenir l’amour de Telaïre, accepte cet échange.

La scène funèbre est ainsi décrite : « On voit dans le lieu principal un grand mausolée élevé pour les funérailles de Castor et environné d’un peuple qui gémit. » et « Télaïre, qui paraît dans le plus grand deuil ».

L’extrait choisi pour la Symphonie imaginaire est en 2 parties, issues des scènes 1 et 2 de l’acte II de l’opéra.

La première comporte des mélodies descendantes chromatiques qui symbolisent la mort. C’est sur ce thème que le peuple pleure la mort de Castor. La seconde, présente un thème très solennel au basson accompagné par des cordes très stables. Cette fois-ci c’est le deuil de Télaïre qui est peint.

Retrouvez deux fois par semaine un zoom sur une œuvre au programme de la Symphonie imaginaire qui sera jouée à l’Auditorium Olivier Messiaen (Grenoble) le 16 mars sous la direction de Marc Minkowski.

One Comment on “Gémellité tragique : Castor & Pollux”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partager cet article