Bach pour flûte et voix – Musée de Grenoble

MDLG Evènements, Saison Atelier Laissez un commentaire

Johann Sebastian BACH (1685 – 1750)
Extrait de l’Oratorio de Noël BWV 248
Part I : «Frohe Hirten, eilt, ach eilet»

Sonate pour viole de gambe et clavecin obligé n°1 en sol majeur BWV 1027

Extrait de la cantate BWV 114 « Ach lieben Christen, seid getrost »
Air : «Wo wird in diesem Jammertale»

Sonate en ré mineur BWV 964 pour clavecin

Extrait de la cantate BWV 55 «Ich armer Mensch, ich Sünderkecht»
Air : «Erbarme dich ! »

Sonate en mi mineur pour flûte et basse continue BWV 1034

Extrait de la cantate BWV 113 « Herr Jesu Christ, du höchstes Gut »
Air : «Jesus nimmt die Sünder an»

Sonates, cantates, messe, oratorio… Ce concert est représentatif de l’œuvre monumentale laissée par Bach qui a composé dans tous les genres excepté l’opéra. Cantor de Leipzig à partir de 1723 et jusqu’à sa mort, Bach doit écrire des pièces de musique sacrée pour les dimanches et les fêtes religieuses. Les cantates interprétées ici en témoignent au même titre que l’Oratorio de Noël. Les pièces instrumentales sont riches et variées. Certaines sont dédiées à des musiciens. C’est le cas de la Sonate pour flûte BWV 1034, écrite à l’intention du flûtiste virtuose Michael Gabriel Fredersforff, alors au service du roi de Prusse Frédéric II. Les pièces vocales seront interprétées par Emiliano Gonzalez Toro. Avec Les Musiciens du Louvre Grenoble, le ténor d’origine chilienne a chanté La Passion selon saint Matthieu.

ténor : Emiliano Gonzalez Toro (photo)
flûte : Florian Cousin
clavecin / orgue : Francesco Corti
viole de gambe : Julien Léonard

27 mars 2014, 12h30 : Musée de Grenoble
28 mars 2014, 20h : Villa Licinius, Clonas sur Varèze
29 mars 2014, 16h : Musée Hébert, La Tronche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partager cet article