AVEC LES AMATEURS ET PROFESSIONNELS

AVEC LES MUSICIENS AMATEURS

Tournées avec les chorales amateurs locales, concerts avec les étudiants du campus universitaire, rencontres informelles, masterclasses avec les élèves du Conservatoire à Rayonnement Régional de Grenoble… Marc Minkowski et Les Musiciens du Louvre ont à cœur de transmettre leur savoir-faire et leur passion. Ces collaborations multiples sont autant de moyens de contribuer au développement de la pratique amateur et de faire éclore les professionnels de demain.

Programmés en 2017-2018

  • 14 novembre 2017 : Atelier Percussions à Bruxelles

Collaborations en 2016-2017

  • 14 et 15 février 2017 : Anne Gastinel joue Walton à la MC2, Grenoble
    Concert entre Les Musiciens du Louvre et l’Orchestre des Campus de Grenoble
  • 7 et 8 avril et 12 et 13 mai 2017 : Boismortier à la Maison de la musique, Meylan
    Répétitions entre Les Musiciens du Louvre et les amateurs de l’École de Musique
  • 14 mai 2017 : Boismortier à la Maison de la musique, Meylan
    Concert
  • 7, 14 et 21 juin 2017 : Petite musique d’été à l’Hôpital Sud, Échirolles
    Répétitions entre Les Musiciens du Louvre et l’Ensemble vocal des Soignants
  • 21 juin 2017 : Petite musique d’été dans le hall de l’Hôpital Sud d’Échirolles
    Concert

Collaborations en 2015-2016

Collaborations en 2014-2015

Collaborations en 2013-2014

AVEC LES MUSICIENS PROFESSIONNELS

Soucieux de partager leur passion et de transmettre leur expérience, Marc Minkowski et Les Musiciens du Louvre développent différents projets avec les musiciens en formation professionnelle tels que des masterclasses de direction d’orchestre et de pratique d’instruments, des concerts avec les orchestres et chœurs des conservatoires…

Pour aller plus loin, Marc Minkowski a imaginé un parcours de professionnalisation : l’Académie des Musiciens du Louvre.

Le principe de l'Académie des Musiciens du Louvre

Les Musiciens du Louvre  accueillent de jeunes diplômés du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris, de l’Académie de Saintes (Jeune Orchestre de l’Abbaye). Le Conservatoire à Rayonnement Régional de Grenoble devait participer mais la candidate de la promotion initiale a finalement refusé.

Durant six mois, ces musiciens -qui bénéficient d’un contrat de professionnalisation-, accompagnent l’Orchestre dans ses tournées en France et à l’étranger.

Un tremplin professionnel pour les jeunes diplômés

Les musiciens accueillis profiteront de nombreux avantages :

  • Une première expérience au sein d’un orchestre de renommée mondiale,
  • Une pratique du jeu sur instruments d’époque,
  • Un apprentissage inédit du métier de musicien d’orchestre sur scène et en fosse,
  • L’occasion de créer un réseau et de nouer des contacts dans la profession.

Certains ont d’ores et déjà intégré d’autres productions de l’orchestre, Cantates de Bach et Alceste pour Koji Yoda, Alceste pour Sabrina Chauris.

La deuxième promotion : 2017-2018

Calendrier et effectif

La prochaine promotion sera recrutée au Printemps 2017 pour intégrer les programmes de la saison 2017-18.
Elle sera constituée de deux violons et d’une contrebasse.
Ils seront recrutés dans les conservatoires de Paris (deux personnes), Lyon ou Grenoble (1 personne), idéalement dans des sections de musique ancienne.

Productions

Les académiciens participeront aux productions suivantes :

La Bien-aimée Lointaine (Beethoven), Bonn 30 sept 2017 (1 concert)
Hébrides, Ecossaise, Italienne (Mendelssohn), Japon 26 et 27 fév. 2018 (2 concerts).
Les Quatre Saisons (Vivaldi), St Ismier 26 janv 18 et Vizille 22 avril 18 (2 concerts)
La Périchole (Offenbach), Salzbourg 19 mai 2018 (1 concert)

Formation

Outre les temps de répétition et production avec les musiciens de l’Orchestre, les académiciens bénéficieront de temps de formation spécifique.
– Artistique : surcroit de répétition
– Administrative

Ayant constaté que les jeunes musiciens d’ensemble (plus que les solistes) peuvent méconnaitre le marché de l’emploi et être démunis au moment de l’aborder, l’Orchestre pourraient enrichir la formule initiale de l’Académie d’un accompagnement par les administratifs sur les angles suivants.
– se vendre à un orchestre : repérage, candidature, entretien
– gérer son intermittence : contrat, retraite, sécurité sociale
– gérer sa carrière
– gérer sa communication comme une marque : bio, photo, réseaux sociaux.

Les généralités seraient abordées en groupe durant 4 heures, chacun recevant ensuite 2 heures de soutien individuel sur mesure.

La première promotion : 2014-2015

La première promotion était composée de :

  • Koji Yoda, violon CNSMD Paris
  • Klaudia Matlak, violon JOA (Opéra Comique)
  • Florian Dantel, violon JOA (Opéra Comique, Philharmonie)
  • Julia Boyer, violon JOA
  • Mana Ito, violon JOA (Salzbourg/Canaries)
  • Sabrina Chauris, alto JOA (Salzbourg, Philharmonie, Canaries)

Ils ont participé aux productions :

Vidéo à la une

Plus de photos

La Presse en parle

Ce qu'ils en disent

« Nous savons tous combien ces moments sont précieux et viennent compléter harmonieusement les études de direction au conservatoire. On a pu échanger un moment malgré le timing très serré de Marc Minkowski, les étudiants étaient ravis. »
G. Orlarey, Enseignant direction d’ensembles de l’école de musique SIM Jean Wiéner

« Quelle belle énergie ! Le plus beau moment que je retiendrai des répétitions de Davide Penitente, c’est un cheval blanc qui marche très soigneusement avec son chevalier, très concentré sur la musique lente de Mozart. »
Koji, violoniste académicien

« C’est nouveau et original pour moi ! Le son de l’orchestre est beau. J’ai sympathisé avec les musiciens. Ils sont très gentils. Je voudrais créer comme eux le son, c’est ce que m’apportera l’Académie des Musiciens du Louvre. »
Mana, violoniste académicienne

« Je suis heureux de faire partie de l’académie. C’est pour moi un aboutissement. »
Florian, violoniste académicien

« Simple amatrice, jouer avec des musiciens professionnels m’a donné le sentiment pendant quelques moments de faire partie de la grande famille des artistes. À recommencer sans modération ! »
Patricia, choriste de Rives

« C’est la première fois que la Chorale de Rives collaborait avec des musiciens classiques. Nous avons été impressionnés par la fédération de tous autour d’un projet qui, sur le papier, rassemblait des membres assez différents. J’ai eu le trac avant le concert mais pour moi, c’est un moteur ! »
Christophe, choriste de Rives