Sonates et sonatines – Schubert

Franz SCHUBERT (1797-1828)
3 sonatines, Op. 137 1-3, D384, 385, 408 (1816)
Sonate en la majeur, Op. post.162, D574 (1817)

Dates et lieux

18 septembre 2016, 16h : Musée, Allevard
10 novembre 2016, 19h30 : Couvent Sainte-Cécile, Grenoble
8 juin 2017, 20h30 : Église saint Martin, Seyssins (avec Autres Horizons)

Distribution

Les Musiciens du Louvre
Violon, Thibault Noally
Pianoforte, Mathieu Dupouy

Présentation

Les trois Sonatines et la Sonate en la majeur pour violon et piano représentent la quintessence du répertoire violonistique schubertien. Le compositeur n’a pas encore 20 ans mais déploie déjà science, lyrisme et poésie.

On sait peu de choses des circonstances de composition et de création des trois sonatines.

D’une écriture plus élaborée, la Sonate en la aurait été jouée lors des Schubertiades. Thibault Noally, au violon, et Mathieu Dupouy, au clavecin, s’attachent à restituer le parfum des concerts intimes et conviviaux que donnait le compositeur.

Plus de photos

.

La presse en parle

Plus de détails