CANTATES DE BACH

© Julien Cherki

[ Programme en cours ]

Johann Christoph BACH (1642-1703)
Cantate Ach dass ich Wasser genug hätte

Johann Sebastian BACH (1685-1750)
Cantate Christ lag in Todesbanden BWV 4
Sinfonia

Cantate Wahrlich, wahrlich, ich sage euch BWV 86
Aria « Ich will doch wohl Rosen brechen »

Concerto pour violon en la mineur BWV 1041

Cantate Vergnügte Ruh, beliebte Seelenlust BWV 170
Ouverture

Ouverture n° 3 en ré majeur, BWV 1068
Air

Cantate Allein zu dir, Herr Jesu Christ BWV 33
Air « Wie furchsam vankten meine schritte »

Johann Bernhard BACH (1676-1749)
Suite n°1 en sol mineur
Ouverture

Johann Sebastian BACH (1685-1750)
Cantate Widerstehe doch der Sünde BWV 54

Thibault Noally Direction musicale

Dates et lieux

21 mars 2019, 20h : Église Saint-Jean, Grenoble
22 mars 2019, 20h : Théâtre du Parc, Andrézieux-Bouthéon (Loire)

Durée : 1h20

Billetterie Grenoble :

 

Billetterie Weezevent

Distribution

Contralto Anthea Pichanick

Les Musiciens du Louvre
Direction musicale Thibault Noally

Présentation

Le violoniste Thibault Noally et la contralto Anthea Pichanick proposent un florilège de cantates de Johann Sebastian Bach, qui montrent la richesse de l’imagination du compositeur. Un hommage est également rendu à deux membres de sa famille :

Nous devons à son oncle, Johann Christoph, l’un des plus beaux lamento de l’Allemagne du XVIIe siècle : « Ach dass ich Wasser genug hätte ».
Son cousin Johann Bernhard, organiste à Erfurt, a composé 4 suites pour orchestre, dont la première est interprétée par les Musiciens du Louvre.

Vous entendrez enfin la sinfonia op 5 n°6 de Johann Adolph Hasse, grand compositeur d’opéra et de musique sacrée au XVIIIe siècle. Il a eu l’occasion de rencontrer Johann Sebastian Bach à la cour de Dresde.

Plus de photos

.

La presse en parle

Plus de détails