Baroque pour les Iroques – Théâtre municipal, Grenoble


Textes et musiques de Rousseau, Rameau, Diderot, Calzabigi

Coordination du projet: François-Gildas Tual
Direction musicale: Christophe Mazeaud
Production: Théâtre Municipal de Grenoble / Concervatoire à Rayonnement Régional de Grenoble / Atelier des Musiciens du Louvre Grenoble

Au delà de la Querelle des Bouffons sur les qualités respectives de la musique française et de la musique italienne, le conflit de Rameau et de Rousseau révèle deux visions opposées de l’art, et des rapports que doivent entretenir musique, science et passion.
Rameau, selon Rousseau, aurait trop de science et ne saurait profiter d’une telle abondance.
A travers Le Devin du village, Rousseau affirme sans complexe sa complicité voire même sa naïveté que l’on trouvera déconcertante ou exquise.
A l’occasion du tricentenaire de la naissance de Rousseau, sa contribution à la musique et à la musicologie sera mise à l’honneur: ces domaines le passionnaient autant que la philosophie et la politique pour lesquels il est resté célèbre.

Théâtre Municipal de Grenoble: 8 et 9 juin 2012

Laisser un commentaire